Membres

Mode d'emploi! .operating instructions !

Mode d'emploi!
Pour lire toute l'histoire dans l'ordre chronologique, il suffit de suivre les liens "Saisons et Episodes" dans l'ordre de parution

Operating instructions !
To read the whole story in chronological order, just follow the links "Seasons and Episodes" in order of publication

lundi 15 avril 2013

Prologue : "Le Coffre"



Prologue:        Le coffre.

v


Quand j'ai trouvé ce vieux coffre échoué sur une plage près de chez moi, où j'aime me promener à l'automne quand elle est désertée par les touristes, je ne savais pas encore qu'il allait définitivement changer ma vie. Je l'ai emmené dans ma petite maison isolée dans la lande bretonne. Je l'ai posé  puis je me suis assis pour l'observer un moment.



Il semblait normal, en bon état,  même s'il semblait ancien . Il ne comportait  aucune insIcription ni rien qui n'indiqua  sa provenance Il était en  bois sombre  avec des ferrures en métal et était fermé par une serrure de belle taille.

Enfin, je me décidai à l'ouvrir. Ce ne fut pas chose facile car la serrure résistait et il me fallut la forcer . Je l'ouvris enfin et soulevai le couvercle. Que contenait-il ? J'en avais les mains tremblantes et le  cœur battant.


Enfin, je découvris ce qu'il contenait : plusieurs paquets de différentes tailles enveloppées dans un cuir souple qui semblait huilé, sans doute pour protéger leur contenu. Rien ne semblait humide ou abimé.
Je commençais par le plus gros des paquets, plutôt lourd et volumineux . Il enfermait  un superbe livre relié tel qu'on peut en voir dans des musées. Il semblait dater du Moyen-âge  mais il était neuf! Quand je regardai à l'intérieur, je vis qu'il était écrit en français mais le texte était calligraphié et orné d'enluminures. 
Je me plongeai dans la lecture et le soleil du matin suivant me réveilla affalé sur l'ouvrage sur lequel je m'étais endormi. J'avais à l'esprit tout ce que je venais de lire. Cette histoire, qu'elle fût vraie on non, était phénoménale! Je me demandais si ce n'était pas un canular, si quelqu'un n'aurait pas placé ce coffre volontairement sur mon chemin.


Dans le doute, je décidai d'ouvrir les autres paquets. Le premier contenait plusieurs petits objets : une plaque métallique avec ce  qui semblait être un matricule militaire, un morceau de métal avec un long numéro, comme un numéro de série, une photo ancienne, un poignard avec son étui décoré de style "Indien", une mèche de cheveux, une plume d'oie telle que celles utilisées par les moines copistes.
Je m'attardai sur la photo . Au dos elle portait l'inscription :
Capitaine Jacques Ciel,  Octobre 1957 *
Canular ou pas, j'avais un indice et un nom! Le manuscrit calligraphié est son histoire. J'ai juste l'intention de relater son aventure à partir de ses notes et des recherches que j'ai pu effectuer par ailleurs. 





Prologue:               The chest.
When I found this old chest washed up on a beach near my home, where I like to walk in autumn when it is deserted by tourists, I did not know it would definitely change my life. I brought him in my little lonely house in bretonne moor. I laid then I sat down to observe it a while.
He seemed normal, in good condition, although it seemed old. It contained no inscription or anything that indicated its origin. It was in dark wood with metal fittings and was closed by a lock of good size.
Finally, I decided to open it. It was not easy because the lock resisted and I had to the to force. I finally opened it and lifted the lid. What did it contain? I had my hands shaking and heart pounding.
Finally, I discovered what it contained: several packets of different sizes wrapped in oiled leather appeared, presumably to protect their content. Nothing seemed humid or damaged.

I started with the biggest packages, rather heavy and bulky. He kept a superb hardcover book as we can see in museums. It seemed to date from the Middle Ages, but it was new! When I looked inside, I read words and sentences in French, but ornamented with calligraphy and illuminations.
I immersed myself the reading and the next morning the sun woke me sprawled on the book on which I was asleep. I had in mind what I had read. This story is not true it was, was phenomenal! I wondered if it was not a hoax, if someone would not voluntarily placed the box on my way.
In doubt I decided to open the other packages. The first contained several small objects: a metal plate with what appeared to be a military registration number, a piece of metal with a long number such as a serial number, an old photograph, a poniard with case decorated in style "Indian" a lock of hair, a goose feather such that those used by the monks copyists.
I lingered on the photo. Back it bore the inscription:
Capitaine Jacques Ciel , October 1957*
Hoax or not, I had a clue and a name! The manuscript is handwritten history. I just intend to relate his adventure from his notes and research I was able to do moreover.

NOTE: For readability I rewrote the story and sometimes commented in there quoting parts of the original manuscript and notes.









25 commentaires:

  1. Ça, c'est du prologue...le plus dur sera de rester à ce niveau! J'aime beaucoup l'écriture, les figurines, et les photos...tout quoi!
    A+.
    Phil.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien d'accord avec toi Phil! le plus dur reste à venir ...
      merci pour les compliments!

      Supprimer
  2. Great start! Very nice props and vignettes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thanks Jay ! it's not a funny story, like yours but I will try to do something with enough suspense and surprises .

      Supprimer
  3. Octobre 57 ? Le Spoutnik ? L'interdiction de survoler certaines zones urbaines en France ? Camus ?
    Mais tout ça n'a rien à voir avec un couteau indien, ni avec des enluminures... Intrigant !
    Le texte est aussi prenant que tes figurines. Ce sont de très belles promesses qu'on va t'obliger à tenir ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. heu... Stéphane: c'est pas la Quinzaine Scientifique ! ya pas vraiment d'énigmes à résoudre.. mais y'aura peut-être des reférences à trouver, qui sait ?

      Supprimer
    2. ... et merci pour ton soutien! va falloir que je tienne la route maintenant et je ne crois pas écrire aussi bien que toi!

      Supprimer
    3. Oh, ne t'inquiète pas, j'imagine bien que les épisodes sont narratifs et pas des enquêtes à mener. Mais, étant un grand fan du Wold Newton Universe, je ne peux m'empêcher de chercher les éléments de l'histoire réelle dans les récits de fiction. Je suis sûr que le tien en contiendra :)
      Bref, je suis un grand malade comme le disent mes compagnons de jeu ;)
      Mais si tu veux, j'arrête de polluer ton récit par mes messages incompréhensibles :))

      Supprimer
    4. World Newton Universe ??? qu'est-ce que c'est ? (ça sonne mystérieux et scientifique, ça m'intrigue!)

      Tu peux trouver toutes les références que tu veux, ça ne me gène pas, au contraire !! Tu as raison, mes inspirations sont nombreuses et je pense assez reconnaissables, je ne m'en cache pas d'ailleurs !

      Continue de polluer mon ami, plus on est de fous, etc....
      Moi ça me convient tout à fait !

      Supprimer
  4. Réponses
    1. thanks for the comment Michael: I will try to give some pleasure at all the readers!

      Supprimer
  5. Sympathique concept. Une manière originale de présenter tes créations. Je vais suivre cela avec intérêt.
    Bravo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci François! pour l'instant, tout ce que j'ai peint pour TLNW l'a été seulement pour le projet, mais après .... on verra !

      Supprimer
  6. Yes, I'm a subscriber! :-D Looks very promising! Good work!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. welcome in The Lost New World, Gunnar!

      Supprimer
  7. Great story and very cooool stuff!!!

    Regards
    Bruno

    RépondreSupprimer
  8. You never stop to amaze me dear friend! Thank heaven to enjoy your friendship and your delicious ideas!

    RépondreSupprimer
  9. Muy sympatico ! Me gusta el texto, muy bueno !

    -Tu hija

    RépondreSupprimer
  10. gracias señorita! Por supuesto, la historia no está aún muy iniciada ....

    RépondreSupprimer